logo-le-particulier

Un déménagement se prépare 6 mois à l’avance, mais le gros du travail se fait dans les 30 jours qui précèdent. La tâche la plus ardue consiste à trouver un professionnel compétent et honnête. Suivez notre rétroplanning, et profitez de  nos conseils et de nos bons plans.

J- 6 mois : Désemcombrez votre logement 

 

Vendez, donnez à des associations ou emportez à la déchetterie tout ce que vous n’utilisez plus. Vous en débarrasser vous évitera, lors du déménagement, de payer pour des affaires dont vous n’avez plus l’utilité.

 

désencombrer-logement

J-3 mois : entreprenez les 1ères démarches

 

Vous êtes locataires

Donnez votre préavis à votre propriétaire ou à l’agence immobilière par lettre recommandée avec avis de réception (LRAR). Vous devez envoyer ce courrier au moins 3 mois avant votre départ. Ce délai peut être réduit à 1 mois dans certains cas (perte d’emploi, mutation professionnelle…) ou si votre logement est situé en « zone tendue ». Le délai de préavis court à partir du jour de la réception de la LRAR par le bailleur.

Vous avez des enfants scolarisés

Prévenez l’école ou effectuez le changement d’établissement scolaire. Demandez un certificat de radiation à l’ancienne école, nécessaire pour l’inscription dans la nouvelle. Celle-ci se fait directement auprès du chef d’établissement si vos enfants sont dans le secondaire ; à la mairie s’ils sont en primaire.

 

J- 45 : sélectionnez un déménageur 

 

Choisir un déménageur n’est pas une opération de tout repos ! Des courtiers (Moverbay, Nextories, Déménager facile…) peuvent se charger de trouver pour vous le bon professionnel. Leur avantage : ils mettent plusieurs sociétés en concurrence, ce qui vous permet de réaliser de réelles économies. Ils prennent aussi en charge la partie commerciale pour le compte de leurs partenaires déménageurs. Ainsi, le calcul du volume à transporter se fait sur rendez-vous en ligne par webcam ou par le biais d’une application sur smartphone. Le client est ensuite rappelé par un commercial qui va revoir la liste des biens à déménager et noter les contraintes d’accessibilité. Vous choisissez votre niveau de prestation, comme pour un déménageur classique service minimal (l’entreprise assure le chargement, le transport et le déchargement), intermédiaire (le client emballe une partie de ses objets) ou confort (le déménageur s’occupe de tout).

Listez et évaluez vos biens

Une fois l’entreprise de déménagement sélectionnée, vous recevez un devis qui récapitule l’ensemble de la prestation, ainsi qu’une déclaration de valeur de vos meubles : remplissez ce document avec soin, c’est lui qui fera foi en cas de perte, de vol ou d’accident pendant le déménagement.

Sachez que ne sont pas couverts les dommages intervenus en cas de force majeure (catastrophes naturelles imprévisibles et irrésistibles), de vice propre de la chose, de faute du client (mauvais emballage), d’accident de la route non responsable, etc. Votre déménageur peut vous proposer en option une assurance dommages.

Cette garantie prend en charge les risques non couverts par l’assurance contractuelle du déménageur, tels que les cas de force majeure (mais pas la faute du client). Vous pouvez aussi en souscrire une auprès de votre assureur. Notez que Déménager facile inclut cette assurance dans tous ses contrats. Vous renverrez le devis signé accompagné d’arrhes, dont le montant est fixé en pratique à 30 %.

 

Vérifiez les détails pratiques

Si vous possédez un piano ou un coffre-fort, faite appel à une entreprise spécialisée dans les charges lourdes. Vous trouverez leurs coordonnées dans l’annuaire de la Chambre syndicale sur le site demenager-pratique.com. Certains déménageurs proposent en option le démontage des cuisines équipées. Par contre, celui du matériel électrique (lustres) et le transport des plantes sont toujours exclus des prestations. La plupart du temps, le professionnel demande à la mairie l’autorisation de stationnement (parfois payante). S’il ne s’en charge pas, c’est à vous de le faire, pour l’adresse de départ mais aussi d’arrivée.

selection-demenageur

J-21 : Résiliez vos abonnements 

 

C’est le moment de demander le transfert ou la résiliation de vos abonnements téléphonique et box internet. Les délais varient en fonction des opérateurs. 

Actualisez vos contrats de gaz et/ou d’électricité.

Prenez contact avec un fournisseur pour souscrire un contrat et informez-le du jour de votre entrée dans votre nouveau logement. Comparez les offres sur le site du médiateur de l’énergie. Si vous conservez le même fournisseur, vous pouvez, en une seule démarche, résilier votre ancien contrat et en souscrire un nouveau.

Pour faciliter ces formalités, récupérez le nom de l’ancien occupant de votre futur logement. Pour le gaz, un rendez-vous de résiliation peut éventuellement être fixé par votre fournisseur, sans frais. Dans ce cas, un agent du gestionnaire de réseau vient relever le compteur et mettre l’installation en sécurité. Si le compteur n’est pas accessible de l’extérieur, vous devez être présent lors du passage de l’agent. Sinon, le second déplacement vous sera facturé. Certaines plateformes de déménagement proposent à leurs clients un service de transfert de contrat internet et énergie (Nextories, par exemple). Faites brancher l’électricité et le téléphone dans votre nouveau domicile pour le jour de votre arrivée.

 

resiliation-abonnement-gaz-electricite-internet

J-15 : Pensez à votre changement d’adresse 

 

Le Site service public vous permet d’informer simultanément différents organismes (caisses de Sécurité sociale, de retraite, fournisseurs d’énergie, La Poste, Pôle Emploi, service des impôts). Vous pouvez aussi y mettre à jour la carte grise de votre véhicule (vous disposez de 1 mois après votre déménagement pour le faire). Si vous êtes titulaire d’un certificat d’immatriculation au format AA-123-AA, vous recevrez une étiquette à y apposer. S’il s’agit de votre 4e changement d’adresse ou si votre véhicule est immatriculé sous l’ancienne forme, vous devez demander une nouvelle carte grise sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ants.gouv.fr).

Faites suivre votre courrier

 N’oubliez pas de prévenir aussi votre banque, les établissements auprès desquels vous avez souscrit des contrats (assurance auto, gestionnaire de patrimoine, abonnement presse…). Pour éviter les ratés, La Poste propose un service de suivi de courrier pour une durée de 6 mois (42,50 €) ou 1 an (66,50 €), à souscrire sur place ou en ligne.

 

Assurez votre nouveau logement 

Il doit être couvert dès la remise des clés. Actualisez votre contrat d’assurance habitation ou souscrivez-en un nouveau. Certains contrats peuvent être rattachés à deux adresses en même temps. À la Macif, les garanties accordées sont maintenues pendant 30 jours à compter de la prise d’effet de l’assurance du nouveau logement.

 

Vous êtes locataire

Prenez rendez-vous pour procéder à l’état des lieux : de sortie de votre logement actuel et d’entrée dans votre future habitation. Si vous avez droit à un jour de congé, c’est le moment de le demander à votre employeur, ainsi que la prise en charge des frais de déménagement si c’est prévu dans votre convention collective.

J-7 : Finalisez les préparatifs 

 

Confirmez l’heure du rendez-vous avec le déménageur. Terminez vos cartons, rangez vos objets de valeur, classez vos documents importants, décrochez tableaux, lustres et tringles, rebouchez les trous, débranchez tous vos appareils. Préparez un petit sac pour la première nuit (avec un change, vos médicaments…)

Jour J : Partez serein

 

Gardez avec vous vos papiers, votre matériel électronique (tablette, ordinateur). Assurez vous-même le transport des objets fragiles ou auxquels vous tenez particulièrement.

 Faites de tour de votre ancien domicile avec le chef d’équipe 

Contrôlez que rien n’a été oublié ou détérioré. Relevez les compteurs d’eau, d’électricité et de gaz, et fermez-les avant de partir. Retirez votre nom sur la boîte aux lettres, prévenez vos voisins de votre départ.

Supervisez les opérations

En arrivant dans le nouveau logement, relevez les compteurs d’énergie et d’eau. Assurez-vous que les cartons sont déposés dans la bonne pièce, sinon vous passerez votre temps à les redéplacer. Vérifiez l’état du mobilier au fur et à mesure qu’il est déballé et faites constater, le cas échéant, les dégâts par le chef d’équipe. Si un meuble est mal monté, il pourra ainsi le remettre en état. Reportez vos éventuelles réserves dans la déclaration de fin de travail de la « lettre de voiture » et ne la signez qu’à la fin de la prestation. Si vous avez prévu de donner des pourboires aux déménageurs, distribuez-les équitablement à chacun.

Et après 

 

Communiquez par téléphone vos relevés de compteurs d’énergie aux fournisseurs de votre ancien logement pour qu’ils établissent votre facture et indiquez l’adresse à laquelle vous souhaitez la recevoir. De même pour les fournisseurs d’énergie de votre nouveau logement dans le cas où l’électricité et/ou le gaz n’étaient pas coupés lors de votre arrivée. Si votre animal de compagnie est tatoué ou « pucé », mettez à jour son dossier dans le Fichier national d’identification des carnivores domestiques

Inscrivez-vous sur les listes électorales. Le changement d’adresse sur vos papiers d’identité n’est pas obligatoire. Si vous souhaitez l’actualiser, vous devez renouveler votre carte d’identité ou votre passeport. Pensez à vous renseigner à la caisse d’allocations familiales ou à la Mutualité sociale agricole pour savoir si vous avez droit à la prime de déménagement.