D’où vient le pourboire ? 

La rumeur veut que les pourboires nous proviennent de la Grande-Bretagne. Au 18è siècle, un restaurateur aurait installé sur son comptoir un récipient gravé de l’inscription “To insure promptness”, que l’on peut traduire par “pour assurer la promptitude”. Ainsi, les client pressés pouvaient y laisser quelques pièces, encourageant le service à s’occuper d’eux en priorité.

En France, le pourboire tel qu’on le connaît ne s’est démocratisé qu’un siècle plus tard, pour récompenser un serveur s’étant montré particulièrement efficace et aimable. Il s’est répandu en Europe de la même façon, pour, petit à petit, s’étendre à différents corps de métiers.

Aujourd’hui nous donnons toujours des pourboires au restaurant ou au café, mais également aux livreurs à domicile, bagagistes, guides touristiques, taxis, coiffeurs…

Le nom “pourboire” est très littéral, indiquant clairement que cette petite somme d’argent permettra à son bénéficiaire d’aller “boire un verre”. Les traductions de ce mot dans des langues étrangères sont les mêmes : “Trinkgeld” en allemand, “Na chaï” en russe, “Gorjeta” en portugais…

Quant à “Tip” en anglais… il s’agit tout simplement de l’acronyme de la fameuse inscription “To insure promptness”.

Vous avez des questions ? 

Déménager Facile vous aide à y voir plus clair dans l’organisation de votre déménagement  et répond à vos questions 

Les pourboires à l’étranger

Les français n’ont pas l’habitude de laisser automatiquement des pourboires, même lorsqu’un service a été correctement rendu. A l’étranger, nous sommes connus comme n’étant pas très généreux !

Dans les pays anglo-saxons, le pourboire est une véritable institution, et il peut être très mal vu de ne pas en laisser. Aux Etats-Unis, il est conseillé de donner 15 à 20% du montant de l’addition, ou quelques dollars aux bagagistes ou guides touristiques. Pas de panique si vous n’avez pas de liquide, tous les terminaux de cartes bancaires vous permettent d’inscrire la somme du pourboire que vous choisissez !

Dans le sud de l’Europe, comme en Espagne, en Italie ou au Portugal, vous pouvez laisser 5 à 10% du montant de l’addition, ou, dans un taxi, arrondir le montant de la course à la dizaine supérieure.

Attention, à l’inverse, dans des pays asiatiques tels que la Chine, la Corée du Sud ou le Japon, laisser un pourboire peut passer comme une insulte ! Ils est perçu comme de l’argent que l’on donnerait à une personne qui n’arrive pas à joindre les deux bouts.

 

pourboire-a-letranger

Doit-on laisser un pourboire à ses déménageurs ?

Il n’est bien sûr pas obligatoire de donner un pourboire à ses déménageurs, mais si vous avez apprécié le travail effectué par votre équipe de déménagement, un petit billet qui sera partagé entre eux sera grandement apprécié !

N’hésitez pas également à penser aux petites attentions qui peuvent faciliter une journée de manutention et de mise en cartons : par temps chaud, des bouteilles d’eau pour tout le monde seront les bienvenues !

Les déménageurs aussi aiment faire plaisir ! Certains de nos prestataires offrent parfois des croissants ou des pizzas à leurs clients, pour que la journée de déménagement se passe dans la sympathie et la bonne humeur.

 

pourboire-demenagement